L'ART QUI ABONDE

« Finalement, ce qui va réunir les Libanais, toutes appartenances politiques ou communautaires confondues au cœur d’un même mouvement de contestation, c’est l’appauvrissement, la menace de la famine qui plane sur un grand nombre de foyers (…) ».

Tilda Abou Rizk, L’Orient-le-Jour du 12 juin 2020

 

Lien vers l'article

Le concept de L’art qui abonde est né au printemps 2020 durant le confinement dû au Covid-19.

Durant ces quelques semaines, alors que les états occidentaux faisaient le nécessaire pour préserver leurs populations du virus, il en était de même au Liban (où je suis née), pays plus strictement confiné que nul autre. Résultat: un nombre restreint de cas et de décès, on ne peut certes que s’en féliciter.

 

Sauf que.

 

Sauf que le virus est venu s’ajouter à une crise économique et écologique dévastatrice qui, depuis des années, met le peuple à genoux, et depuis octobre 2019 le pousse dans la rue. La famine menace, la pauvreté se répand même dans les classes moyennes, et la révolte court.

Et comme s’il fallait en rajouter : l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020 ravage la ville. Un vrai désastre.

 

Plusieurs ONG font un travail prodigieux sur place, notamment en distribuant de la nourriture, puisqu’il faut parer au plus pressé. J’ai décidé de les soutenir par mon action L’art qui abonde, qui consiste à réunir des fonds par la vente de mes travaux. Pour chaque oeuvre vendue, je m’engage à en verser le bénéfice à une ONG telle que Beit El Baraka (beitelbaraka.org), ou Lebanese Food Bank (lebanesefoodbank.org). 

 

Si vous souhaitez soutenir L’art qui abonde, il suffit que vous fassiez l’acquisition d’une oeuvre en m'écrivant sur nada@staubermail.ch. Je vous tiendrai régulièrement au courant des activités des ONG si cela vous intéresse. Et merci de votre solidarité!

Photo : Beit el Baraka

Mais qu'y a-t-il derrière la Montagne?

Comment escaladerais-je le mieux cette Montagne?

Continue de monter et n'y pense pas!    (Nietzsche, Le Gai Savoir)

 

Estampes originales retravaillées en numérique sur iPad

Impression numérique sur papier coton Fine Art mat-Museum Etching 300g

Tirage: 20 exemplaires signés et numérotés

Format A4: 200.—

Format A3: 300.—

Aquarelles

Le confinement du printemps 2020 en deux pensées.

 

Édition d’art:

Impression numérique sur papier coton Fine Art mat-Museum Etching 300g

Tirage: 10 exemplaires signés et numérotés

Format A4: 100.—

Format A3: 200.—